CHAMBÉRY FACILE À VIVRE

RÉPONDRE À CHAQUE BESOIN DE MOBILITÉ

Penser la politique de mobilités sans penser la complémentarité des modes est une hérésie.

Opposer les modes est une bêtise. Pour répondre aux défis multiples des déplacements, il faut les concilier tous : enjeu écologique, besoin économique, liberté d’aller et venir, lutte contre l’isolement, qualité de vie…

C’est pourquoi nous vous proposons un programme ambitieux, équilibré et qui répond aux besoins de déplacements de chacun.

À PIED

Nous sommes tous piétons mais le sommes-nous assez ? Pour notre santé, pour notre planète, peut-être pas. Nous vous proposons d’accorder à ce mode de déplacement toute l’attention qu’il mérite avec la mise en place d’un Plan Piéton.

> Promouvons les déplacements piétons par une communication incitative et informative sur les temps de parcours.

> Continuons à améliorer l’accessibilité des trottoirs.

> Sécurisons la traversée piétonne de Chambéry et rendons-la agréable par un corridor vert en finissant le cheminement piétons sur toute la longueur de la Leysse depuis le Musée des Beaux-Arts jusqu’au Pont de Serbie.

> Lançons un défi dans les écoles pour habituer les enfants à ce mode de déplacement.

> Favorisons les pédibus pour sécuriser les trajets scolaires.

À VELO

Mode de déplacement dont l’essor ne fait plus de doute mais que nous pouvons amplifier en rendant son usage plus simple et plus sécure.

> Créons 59 kms de pistes cyclables nouvelles dans notre agglomération dont près de 30 kms à Chambéry et finalisons la traversée cyclable de Chambéry.

> Octroyons une prime de 200 € pour inciter à l’achat de vélos électriques.

> Augmentons le nombre de consignes à vélo à la gare à mesure que le besoin augmente.

> Mettons en place des consignes à vélo sécurisées dans les parkings en ouvrage et dans les mairies de quartier.

> Proposons des vélos en libre-service dans nos parkings en ouvrage.

> Développons davantage le vélobulle.

> Développons des points de vélostation au Nord et au Sud de Chambéry.

> Sécurisons et multiplions les solutions de stationnement des vélos.

> Luttons contre le vol de vélos par le développement d’une solution de géolocalisation des cycles pour lutter contre les vols.

EN BUS

Le réseau de bus mis en place en 2016 est réajusté régulièrement pour répondre aux besoins forts de notre territoire et donner une nouvelle attractivité à celui-ci. Ils ont transporté ainsi près de 6% de voyageurs en plus en 2018. Notre objectif est d’atteindre une augmentation de 19,6% en 10 ans. Nous devons continuer nos efforts pour répondre encore mieux à la demande, améliorer toujours un peu plus le confort de nos lignes et aller chercher plus de voyageurs.

Réaménageons l’avenue des Ducs permettant ainsi de faire passer l’ensemble des lignes sur un même point de correspondance unique et central (ce qui aurait pu déjà être fait si la construction du parking Ravet n’avait pas été entravée).

Allons vers un réseau de bus commun avec Grand Lac et, dans l’attente, mettons en place très vite une ligne de notre réseau qui va jusqu’à Aix-les-Bains tandis qu’une ligne du réseau Ondéa viendra jusqu’à Chambéry en se croisant aux arrêts « Technolac » et « Maison brûlée ». Cela préfigurera une Autorité organisatrice unique à l’échelle du bassin de vie.

Desservons le centre-ville historique en mettant en place un mini bus électrique qui y passera et qui s’étendra également aux avenues périphériques du centre ancien.

Instaurons un tarif préférentiel pour les usagers des parking relais.

Adaptons la tarification sociale à l’évolution des quotients familiaux.

Développons des opérations de gratuité ciblées et de billets couplés pour des évènements ou sur une période donnée pour promouvoir notre réseau et conforter l’attractivité de notre ville.

LE FERROVIAIRE AU CŒUR DE NOS DÉPLACEMENTS

Assurément le mode de déplacement le plus rapide au sein de notre cluse, nous agirons de concert avec les collectivités partenaires pour adapter au mieux l’offre ferroviaire aux besoins de notre territoire.

> Obtenons une liaison cadencée de type RER urbain entre Aix-les-Bains, Chambéry et Montmélian à travers un meilleur positionnement des trains pour améliorer les dessertes voyageurs en heures de pointe et par l’ouverture de haltes ferroviaires à Voglans, Cognin, Chignin et Saint Hélène du Lac.

> Défendons les liaisons TGV de notre territoire vers Paris comme nous l’avons obtenu avec la remise en circulation cet automne du train de 6h26 au départ de Chambéry.

Assurons le passage du maximum de TGV par notre gare en défendant prioritairement l’axe Chambéry, Aix, Annecy garantie de leur remplissage. En cela l’arrivée des TGV par la nouvelle liaison Sud avec le Lyon Turin mérite d’être défendue.

Confortons le caractère international de la Gare de Chambéry en soutenant l’intérêt du Lyon Turin et de l’axe Genève Turin Milan. Ces deux itinéraires permettront des gains très significatifs de temps de trajet et verront s’arrêter plus de trains dont les TGV internationaux à Chambéry.

Défendons le report modal des marchandises de la route vers le rail, pour sécuriser la VRU et améliorer la qualité de l’air. Écartons le passage des convois de fret ferroviaire, de notre centre-ville en priorisant le futur itinéraire fret sous Chartreuse. Dégageons de fait de nouveaux sillons et créneaux pour nos trains voyageurs en gare de Chambéry.

NOUS L’AVONS FAIT

> Réduction générale des ralentissements :

  • – 2 mn sur le trajet Cognin La Boisse
  • – 2 mn sur le trajet La Boisse La Garatte par les quais de la Leysse
  • – 4 mn 30 sur le trajet La Garatte La Boisse par les quais de la Leysse

> Un point de détérioration reste à traiter :

  • + 1 mn 30 sur le trajet Garatte Cognin

> Réaménagement des voiries du nord de la ville (Vétrotex) pour fluidifier la circulation, sécuriser l’entrée Nord de Chambéry depuis la VRU et anticiper les besoins futurs du secteur.

> Création du Pôle d’Échanges Multimodal (TGV, TER, cars, bus, taxi, autopartage, vélos,…).

> +5,8% de fréquentation sur le réseau de bus en 2018 (6,7% sur les seules lignes chrono)

> + de 8,5 millions de passagers sur le réseau bus en 2018.

> Création de 4 lignes Chrono structurantes cadencées à moins de 20 minutes en heures creuses et à moins de 10 minutes en heures de pointe.

> 80% de la population à – de 300 m d’une ligne Chrono

> Mise en place de Bus jusqu’à 00h30 les jeudis, vendredis et samedis (lignes A, B, C), le dimanche matin pour desservir le marché des Hauts de Chambéry et le dimanche soir à l’arrivée des trains.

> Création du service vélobulle (8 800 courses en 2018 chiffres 2019).

> +19% de passages à vélos comptabilisés au Verney avec 560 000 passages en 2019.

> Plus de 140 arceaux à vélos supplémentaires installés.

> 1 vélostation de 500 places en consigne (contre 200 en 2014) extensible à 700.

> Plus de 600 vélos en location (dont 40 électriques et 5 à hydrogène).

> +63% d’abonnés à la vélostation depuis son déplacement à la gare en mars 2019.

> Création d’une piste cyclable sécurisée du Quai des Allobroges au Palais de Justice.

> 92 kms de pistes cyclables sur le territoire de Grand Chambéry.

> Mise en place de nouvelles zones piétonnes (Boigne, Colonne, Vieille Monnaie, Denfert Rochereau et Théâtre).