CHAMBÉRY PRÊTE POUR L’AVENIR

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE : UN ENJEU DE SANTÉ PUBLIQUE

La nécessité de réduire l’impact de l’activité humaine sur l’environnement ne fait aujourd’hui plus de doute.

Les effets néfastes se font sentir sur notre environnement, la biodiversité mais également sur nos habitants.

Nos vallées sont ainsi particulièrement touchées par des épisodes de pollution de l’air qui ont des répercussions directes et avérées sur notre santé.

Le rôle que nous souhaitons donner à nos collectivités locales est d’abord d’inciter et d’accompagner les changements de mode de vie qui émergent. Leur rôle est également de les rendre possibles en fournissant les services ou les aides qui permettent ces nouveaux modes, mais également en contribuant à l’innovation pour créer les solutions de demain.

UNE QUALITÉ DE L’AIR AMÉLIORÉE PAR LA RÉDUCTION DES ÉNERGIES CARBONÉES

Des moyens de transport moins polluants :

> Mettons en œuvre, par la création d’une plate-forme logistique, le « dernier kilomètre de livraison » en véhicule zéro émission, afin de supprimer les véhicules de livraison polluants en ville.

> Développons l’autopartage et les voitures en libre-service. Ces solutions permettent de répondre aux besoins de déplacements en voiture sans pour autant devoir posséder un véhicule par habitant.

> Développons les modes de déplacements doux en favorisant l’émergence de transports décarbonés et en continuant le déploiement de bornes de recharges électriques et à hydrogène.

> Aidons au développement des réseaux, équipements et déplacements cyclables : + 59 kms de pistes cyclables créées ou améliorées sur l’agglomération dont près de 30 kms à Chambéry ; multiplions par 2 le nombre de vélos électriques et à hydrogène en location ; sécurisation des lieux de stockage.

> Mettons en place des réductions tarifaires sur le réseau de bus pour les usagers des parkings relais.

> Proposons aux commerçants des tickets de bus gratuits pour leurs clients de notre ville pour qu’ils privilégient les transports en commun tout en incitant aux achats dans nos commerces de proximité.

DIFFUSER DES PRATIQUES BONNES POUR LA SANTÉ ET POUR L’ENVIRONNEMENT

Lançons un Plan Piéton, à l’image de Strasbourg, afin d’inciter les habitants à marcher pour réaliser leurs trajets les plus courts :

> Par la mise en place d’une communication incitative fondée sur la mise en lumière des temps de parcours et sur les bienfaits pour la santé, nous poursuivrons l’objectif de montrer aux habitants que leurs destinations habituelles sont à portée de baskets.

> Par le développement des pédibus pour accompagner à pied, en sécurité, les enfants de nos écoles et collèges vers leurs établissements.

> Par la création de cheminements piétons sécurisés et agréables comme ce sera par exemple le cas avec la création du parc de Blainville le long du futur quartier Vétrotex ou dans les travées vertes en mode doux Grand Verger, Vétrotex, la Cassine, Chantemerle de la Cassine.

« Continuons les efforts sur la présence de produits locaux et bio dans les repas servis dans les restaurants scolaires avec l’objectif de 100% au terme du mandat. »

Une ville moins énergivore

> Doublons la production d’énergie locale et renouvelable à échéance de 2025, en installant par exemple des panneaux photovoltaïques sur les toitures de bâtiments municipaux.

> Lançons la construction d’une opération immobilière innovante et complètement autonome, à énergie positive, pour en faire un démonstrateur des bâtiments de demain.

> Renforçons les aides à la rénovation énergétique des bâtiments : aidons les propriétaires à améliorer le confort énergétique et abaissons les consommations d’énergie en mobilisant des aides pour participer au financement des travaux.

Continuons de développer le vélo comme mode de déplacement

> Par la création de 59 kms de pistes cyclables afin de compléter le réseau existant sur l’agglomération dont près de 30 kms à Chambéry.

> Par l’achèvement de la sécurisation de la traversée cyclable de Chambéry en créant sur l’avenue des Ducs une piste cyclable en site propre.

> Par la multiplication de solutions sécurisées de parking, de points de stationnement des deux roues et par le développement d’autres points de vélosation au Nord et au Sud.

> En octroyant une prime pour l’acquisition de vélos électriques pour inciter l’usage de ce mode de déplacement. Celle-ci a été supprimée en 2012, nous proposons de la réinstituer.

« Divisons par deux la consommation énergétique des services municipaux en 10 ans. »

NOUS L’AVONS FAIT

> Lancement du Fonds “Air-Bois” sur 3 ans, avec comme objectif de réduire de 90% les émissions de pollution dans le cadre du plan qualité de l’air en aidant + de 800 foyers à remplacer leur chauffage bois par un poêle performant et la rénovation thermique de 500 logements.

> Mise en place d’une zone de circulation différenciée en lien avec la vignette Crit’air.

> Bus et vélo à 1 € la journée en cas de pic de pollution.

> Politique coordonnée de lutte contre les pics de pollution avec les préfectures de Savoie et Haute-Savoie et avec l’agglomération d’Annecy.

> Arrêt total de l’utilisation des pesticides et des produits phytosanitaires avant l’obligation légale.

> 41% de produits bio dans les cantines en 2019.

> 50 % des aliments utilisés dans nos cantines sont issus de producteurs locaux.

> Création d’un marché bio.

> 10 stations de recharge pour véhicules électriques créées.

> 2 stations de rechargement des vélos hydrogène énergie. 

> 1 station à hydrogène créée alimentant 50 véhicules en 2019.

> 25 places dédiées à l’autopartage créés. Avec 40 véhicules Grand Chambéry est le 1er territoire français pour l’autopartage en considérant le ratio véhicules/habitant.

> 16 nouveaux véhicules électriques achetés par la ville pour enrichir la flotte existante.

> 100% des sites de la ville fournis en électricité 100% verte.

> Mise en place d’un cadastre solaire qui permet de connaître précisément les capacités de production d’énergie solaire des toitures sur le territoire.

> 1 200 foyers participants à l’achat groupé d’énergie verte en 2017.

> Soutien à la rénovation thermique des bâtiments (Mon Pass Rénov).

> Prêts de broyeurs aux particuliers pour limiter le brûlage des déchets verts.

> 80% de la population à moins de 300 mètres d’un arrêt de bus à fort cadencement.

> + 6,7% de fréquentation sur le réseau de transports en commun.