CHAMBÉRY AGRÉABLE À VIVRE

UNE VILLE CULTURELLE ET PATRIMONIALE

Parmi les indicateurs du bien vivre, il nous semble que la culture tient une place importante. Assurément le patrimoine en fait partie. Dans ces domaines, il y a ceux qui dissertent sur ce qu’est ou non culture. Nous préférons la diversité des œuvres, des artistes, des supports, des courants et des lieux. Nous consacrons notre énergie à porter la culture partout et particulièrement là où elle est moins attendue, voir complètement absente. Deux visions opposées donc. Deux vérités. Un vrai choix pour l’électeur Chambérien : cantonner la culture à une toute petite partie de la population, ou l’ouvrir. Nous avons choisi ! Les cultures pour tous, à chacun ensuite de se laisser émerveiller, questionner, transporter (ou non) par l’œuvre car en définitif la culture n’est-elle pas la relation intime qui nait entre l’œuvre et son spectateur ?

Nous vivons la culture comme une transversalité qui porte et se nourrit de notre ville capitale, de notre ville patrimoniale et historique. Nous avons mis à l’honneur les grands noms de Savoie tels que Livio Benedetti, François Cachoud, Anselme Boix-Vives, André Jacques parce que nous en sommes fiers et qu’ils étaient trop absents de notre Ville. Nous avons mis en lumière nos bâtiments historiques par la fête des éléphants pour souligner leur caractère exceptionnel. Nous avons proposé, au cœur de notre ville, des artistes mondialement reconnus, Laurence Jenkell ou François Morellet. Nous avons développé une politique culturelle ouverte et éclectique qui mérite d’être étendue.

NOUS L’AVONS FAIT

> Rénovation du rideau de scène du théâtre Charles Dullin(photo ci-dessus), de la scène nationale Malraux et modernisation de la maison des Charmettes.

> Informatisation des bibliothèques de Chambéry.

> Lancement du Projet Local d’Éducation Artistique et Culturelle pour le développement d’une offre culturelle à destination du jeune et très jeune public.

> Création du guide culturel de la ville de Chambéry “Le Petit Chambérien”.

> Lancement des biennales d’expositions d’été “Un artiste dans la ville” (Livio Benedetti et Laurence Jenkell).

> Création de “File dans ta Chamb’”, festival de théâtre à destination du jeune public.

LA CULTURE, LEVIER DE RAYONNEMENT, D’ATTRACTIVITÉ ET D’ÉPANOUISSEMENT HUMAIN

> Pérennisons la biennale d’art hors les murs “Un artiste dans la ville” sous forme d’appel à projets participatifs et une sélection dans le cadre d’un jury pluridisciplinaire.

> Créons une biennale (en alternance avec “Un artiste dans la ville”) qui serait un fil rouge entre l’ensemble des établissements culturels municipaux mais également les associations volontaires comme l’a été la manifestation “Femmes, rires et larmes”.

> Développons des résidences d’artistes dans des lieux atypiques (écoles, hangars…) afin de faciliter la rencontre entre le public et les œuvres.

> Renforçons la culture “hors les murs” dans tous les quartiers avec des œuvres éphémères dans la ville à découvrir uniquement par la curiosité.

> Remettons à jour l’exposition permanente sur la montagne de la Galerie Eureka.

> Donnons plus de visibilité à la médiathèque et à la galerie Eureka en travaillant sur l’entrée du bâtiment et les coursives de Curial.

> Mettons en œuvre le Projet Local d’Éducation Artistique et Culturelle voté en début d’année 2020.

> Lançons un book truck électrique (livres mobiles) à la rencontre des habitants sur tous les quartiers et sur les évènements de la ville.

> Travaillons autour de la notion de nomadie en étudiant par exemple l’achat d’une structure d’exposition mobile à destination des structures culturelles de la ville mais aussi d’artistes en résidence.

> Développons, en lien avec Malraux Scène Nationale, les créations de spectacles dans la nouvelle salle de répétions de 90 places.

> Développons, en lien avec SavoiExpo, les spectacles dans la nouvelle salle de 900 places.

« Restructurons la salle Jean Renoir en scène ouverte et salle de cinéma participative, le lieu où les Chambériens décident
de la programmation. »

LA CULTURE, UN BIEN COMMUN

> Créons d’une commission extramunicipale culture ouverte et transversale.

> Poursuivons la réflexion pour que l’Espace Malraux devienne un équipement d’agglomération.

> Échangeons des spectacles avec la Ville d’Aix-les-Bains pour accueillir à Chambéry des pièces qui y sont présentées et densifions les coopérations entre nos villes.

> Offrons un pass musée à la première inscription à l’école.

> Donnons aux enfants qui vont au musée en sortie scolaire des places pour revenir avec leurs parents.

> Poursuivons le mécénat et développons le autour d’évènements mécènes comme par exemple “un dîner au musée”.

LE PATRIMOINE, UN ATOUT EXCEPTIONNEL

> Lançons un plan global de requalification et de valorisation de nos allées : propreté, éclairage.

> Réalisons les travaux de restauration du Grand Salon du Théâtre Charles Dullin et de l’ensemble du théâtre.

> Restaurons la Chapelle Vaugelas – lieu d’exposition des artistes locaux et amateurs.

> Utilisons la réalité augmentée pour faire découvrir la crypte de Lemenc aux habitants et aux touristes.

> Initions des solutions mécénales pour la rénovation du Château de Boigne.